La face cachée de Poutine

Dans la presse occidentale, on nous dépeint généralement Vladimir Poutine comme un dictateur, assassin, prêt à tout pour garder le contrôle.   Est-ce seulement cela qui fait le personnage?  Voyons une face cachée du président russe.

  1. Ce sont les oligarques russes (les très très riches) qui l’ont mis en place, pensant qu’il serait un pion facile à gérer.  Mais, oh surprise, une fois en poste, l’intérêt de Poutine s’est plutôt tourné vers le service à la nation.  Il a mis les choses au clair avec ces gens :  vous faites des affaires, mais moi je dirige le pays.  Pas d’ingérence de votre part dans la politique.  À n’en pas douter, Poutine est d’abord et avant tout un patriote.  En outre, à l’encontre de ce qui se passe à la Maison Blanche présentement, c’est lui seul qui charrie l’équipe.  Il est le leader, le maître d’œuvre.  Il a planifié seul la « rénovation » de la Russie.
  2. À l’heure actuelle, c’est le chef d’état qui est en poste depuis le plus long temps.  Pour parler québécois, il « plante » tous les autres.  Arrive-t-il un nouveau président en France ou ailleurs :  il a toujours une longueur d’avance sur eux, il connaît beaucoup mieux ses dossiers, il possède beaucoup plus de recul et d’expérience.  Imaginez Justin Trudeau devant lui!  Un éléphant devant une coquerelle …  Lors d’une rencontre à Moscou avec Sarkozy, ce dernier est sorti de la réunion quasi en titubant.  Au micro, son comportement était bizarre.  Au premier abord, tous les journalistes croyaient qu’il avait bu.  Pourtant ni lui ni Poutine ne sont réputés flirter avec l’alcool.  Finalement, on a appris que Poutine l’avait mis KO.  Sarko ayant voulu se montrer plus moral qu’il ne l’est, Poutine l’avait simplement remis à sa place.
  3. Lors de sa première élection, en 1999, la Russie était pour ainsi dire en faillite et au bord de la guerre civile.  En 19 ans, il a réussi à redresser l’économie à ce point tel qu’il a multiplié par 9 le PIB!  Autrement dit, depuis son entrée au pouvoir, une très grande majorité des citoyens du pays vivent mieux ou, à tout le moins, dans de meilleures conditions.  La population l’appui à 84 %.  Il a payé les dettes de toutes les entités qui composaient l’URSS.  Il augmente la réserve d’or du pays.
  4. Son obsession :  redonner à la Russie sa grandeur (make Russia great again!).  Il s’applique à rebâtir l’identité nationale.  Il a ressorti des symboles comme l’hymne nationale de L’URSS en demandant toutefois à l’auteur de la version originale de changer les paroles.  Il laisse également sa place à la religion orthodoxe qu’il considère comme un trait caractéristique de la culture russe.  Il veut créer dans sa population un sentiment d’appartenance.
  5. Il a mis dehors le Big Pharma.  Il n’y a pas d’OGM en Russie, le pays fonctionne au biologique.  Poutine a favorisé la remise en production d’une grande quantité de terres cultivables à ce point tel qu’à l’heure actuelle, la Russie est le plus grand exportateur de denrées biologiques sur la planète.  En 2020, il veut que le pays soit autosuffisant au niveau de son alimentation.  Les bénéfices de l’exportation de produits alimentaires russes dépassent ceux de la vente d’armes et constitue l’équivalent du tier des exportations de gaz.
  6. Avec le Brésil, l’inde, la Chine et l’Afrique du sud, il a créé ce qu’on nomme le BRICS.  Un contrepoids à la mainmise Rothschild sur l’argent.  Ce groupe a créé une banque d’affaire dont les liquidités sont garanties par de l’or.  Le but des actions du BRICS:  devenir indépendant du système rothschildien et se soustraire au dollar américain pour les échanges commerciaux.
  7. Lors de son discours à la nation en mars 2018, Poutine a annoncé la mise au point d’armes que seuls les russes possèdent … avec une fraction du budget militaire des ÉU.  C’est dire que la Russie est en excellent position si on l’attaque.
  8. Poutine est un adepte du judo.  Cela se répercute dans sa politique extérieure.  Le but ultime des arts martiaux est d’exceller à ce point dans l’art qu’aucun adversaire n’a l’intention de vous attaquer.  C’est-ce qu’on appelle :  imposer le respect.  Le véritable leader n’est pas celui qui est le plus fort mais celui qu’on respecte.  Ainsi, il n’a pas répliqué au fait que les ÉU d’Obama aient installé en Europe, le long de la frontière russe à l’intérieur de pays qui faisaient jadis parti du Pacte de Varsovie, des bases militaires.  En fait, en dehors de l’ancienne zone d’influence de l’URSS, Poutine, lui, n’a pas bougé.  Tout au long des 4 heures du document d’Oliver Stone qui nous divulgue le contenu de ses rencontres avec Poutine, ce dernier parle des autres chefs d’états en les qualifiant continuellement de partenaires.  Fondamentalement, c’est une personne qui veut la paix.  Il n’a pas de complexe militaro industriel à satisfaire.  Cependant, si on le cherche …

Poutine a-t-il mis en place un régime autoritaire?  Agit-il en dictateur?  À vous de juger.  Il n’est pas blanc comme neige en ce qui a trait à la presse et à certaines lois coercitives, entre autres.  Cependant, on doit se rappeler que depuis la chute des diverses royautés en Europe, tous les pays occidentaux vivent sous la dictature … de l’argent, avec une presse muselée et de plus en plus de lois contraignant les libertés individuelles.  Il appert que, jusqu’à maintenant, les humains se satisfassent de ce type de régime politique.  Vivement, comme dit Rabhi, une montée en conscience de l’humanité.

Sources

Voir sur Youtube, la série de 4 documents d’Oliver Stone faisant état de leurs rencontres.

Le système Poutine – INFRAROUGE

https://www.youtube.com/watch?v=UY2YtxZ9zBc

DOC FRANCE TV] Le Mystère Poutine

https://www.youtube.com/watch?v=v7lWd77SuxA&list=PLIV3Tnaefm0n07dhzzz84sSD2tvYey0Sc&index=55

La Russie doit devenir un leader mondial de l’agriculture biologique

https://fr.sputniknews.com/actualite/201512031020005397-russie-nourriture-exportation-poutine/h

Poutine et l’arme agricole

https://portail-ie.fr/analysis/1336/poutine-et-larme-agricole

Comment l’agriculture russe prospère sous les sanctions

https://www.lesechos.fr/25/04/2017/LesEchos/22432-122-ECH_comment-l-agriculture-russe-prospere-sous-les-sanctions.htm

Vladimir Poutine bannit définitivement les OGM

https://www.tdg.ch/monde/vladimir-poutine-bannit-definitivement-ogm/story/26626685

Poutine se vante d’avoir fait de l’agriculture une « locomotive » économique

https://www.lepoint.fr/monde/poutine-se-vante-d-avoir-fait-de-l-agriculture-une-locomotive-economique-12-03-2018-2201757_24.php

1 thought on “La face cachée de Poutine”

  1. Sur le point 1, je vois un parallel à faire avec François Legault. Legault est séparatiste. La famille Desmarais l’a mis où il est. Ce que j’ai lu de çá, c’est que les Desmarais vont où c’est le moins turbulent (l’analogie du gouvernail). Legault est resté séparatiste, et il a réussi à avoir des votes anglophones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *