Au lendemain de Roswell

Nous vivons une époque fantastique.  Qui cherche à savoir peut facilement trouver sur Internet réponse à ses questionnements.  De plus, les livres sont faciles à obtenir.  

Je me permets ici quelques commentaires sur un livre que j’ai lu récemment et qui parle des retombées scientifiques et technologiques d’un OVNI qui s’est abîmé et a été récupéré à Roswell, Nouveau-Mexique, en 1947.

1947 :  une année charnière dans l’histoire de l’humanité.  Un véhicule spatial s’écrase à Roswell au Nouveau-Mexique.  L’armée se rend sur place.  On publie immédiatement la nouvelle dans laquelle on parle d’une soucoupe volante.  Dès le lendemain, on dément le scoop et on dit plutôt que ce n’était qu’un ballon météorologique.

Encore de nos jours, l’événement suscite la controverse.

Dernièrement j’ai lu :  Au lendemain de Roswell.  Contact extraterrestre.  Un ancien officier du Pentagone révèle les faits et l’étonnante histoire de récupération d’une technologie avancée tenue secrète par le gouvernement américain. 

L’auteur, Philip J. Corso, était colonel dans l’armée américaine.  Il a été membre du Conseil de sécurité nationale sous Eisenhower.  Il a également travaillé à la division Recherche et développement de l’armée des États-Unis.

Un livre extrêmement bien écrit qui se lit comme un roman d’espionnage.  On y apprend une partie de l’histoire secrète du 20ième siècle mais aussi certains rouages internes de l’armée américaine et du gouvernement des États-Unis.  Ainsi donc, les trois corps d’armée – armée de terre, marine et aviation – sont en compétition l’un avec l’autre.  Ils fonctionnent complètement de façon autonome.  Chacun possède son service d’intelligence (de renseignements) entre autres.  Seulement une partie de leurs activités sont en commun … et sous le contrôle du président … élu … qui devrait avoir main mise sur tout!  Belle illustration de ce qu’est une partie seulement du « deep state ».

Suite à l’écrasement de l’ovni à Roswell, on a procédé à de la rétro-ingénierie i.e. qu’on a démonté complètement le vaisseau pour comprendre comment il fonctionnait.  De cette opération, on a retiré des technologies qu’on ne connaissait pas.  Un des rôles du colonel Corso était d’intégrer ces technologies dans le monde civil tout en camouflant leur origine.  Donc, une grande partie de nos avancées technologiques actuelles nous provient des extraterrestres.  D’autant qu’on a fait la même chose avec tous les ovnis à s’être écrasé sur la Terre depuis!

Des exemples de technologie ET :  la puce électronique (imaginez l’impact sur le développement de l’informatique!), le laser, la fibre optique, l’accélérateur de particules, le gilet pare-balle, le kevlar, les armes à énergie dirigée, la furtivité, la vision nocturne. 

Au lendemain de Roswell est un livre captivant qui change la vie de qui le lit.  Un livre qui constitue une excellente introduction au 21ième siècle et à l’avenir que nous aurons tous à vivre dans les quelques années qui s’annoncent.

Chez Ariane Éditions inc., c2017.  ISBN 978-2-89626-399-8.  Le livre est d’abord paru en anglais en 1997.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *